Ireland Road Trip #1 – Errances, bruyères et Leprechauns

Ireland road trip

La seule chose à laquelle il faut se préparer avant d’arriver en Irlande, c’est à ce perdre.

Ca, on maitrise plutôt bien. Il parait que ce sont les Leprechauns qui s’amusent à changer les panneaux de place… Je suis prête à parier que c’est la vérité !

Quoi qu’il en soit, pour nous ça a commencé dès le portail de la location de véhicule franchi. Et voilà qu’au lieu de ce diriger vers Portlaoise et le Rock of Dunamase, nous nous sommes retrouvées au beau milieu des Wicklow Mountains, devant ces étendues de collines, recouvertes de bruyères dansantes au grès du vent sous un ciel aux nuages non moins dansant également.
Stop. Respire.. Woaw…

Ce fut mon premier coup de foudre, le premier d’une longue liste.

nouvelle amie, wicklow mountains

wicklow mountains

Les Leprechauns nous ont envoyés vers le sud, ce seras donc au sud que l’on iras… Nous passons la nuit à Carlow, longue nuit de 12h et nous nous réveillons sous la pluie. Bah, en même temps, on est en Irlande, hein..

La route continue vers le Rock of Dunamase, dans le comté de Laois sur lequel ce dresse un château en ruine construit au millieu du XIIième siècle, le rocher culmine à 45m et la pluie et le brouillard donne à ce tableau une atmosphère particulière, pleine de nostalgie et de légendes…

rock of dunamase

rock of dunamase

rock of dunamase

Il est agréable de conduire, les routes ne sont pas très fréquentées et plutôt bien entretenues, on est loin des nid de poules attendus, la conduite à gauche ce dompte gentiment et on fait la connaissance du temps irlandais : la pluie laisse place au soleil, puis les nuages reprennent le dessus avant que le vent ne vienne les balayer permettant aux rayons d’éclairer par petites touches les paysages qui nous entourent. L’ensemble est comme une grande peinture mouvante.

collage capoquin

Dans les Comeragh Mountains, le vent est tellement fort que nous avons de la peine à marcher droit. Nous laissons la Magic Road derrière nous pour continuer notre périple, je n’ai jamais vu de jardins aussi bien entretenus, les pelouses sont toujours fraichement tondues, il y a des pot de fleurs aux balcons et aux fenêtres et même par temps de pluie on peut voir les irlandais s’occuper à tailler les haies.
J’ai l’impression d’avoir été projeté dans le seigneur des anneaux, au beau milieu de la Comté.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les petites fées irlandaises nous jouent le dernier tour de la journée lorsque, à 17h, nous décidons qu’il est temps de chercher un hostel. On nous indique que l’on en trouveras soit à Cork, soit à Killarney, nous choisissons Killarney. Nous y arriverons à 20h.

La journée suivante est consacrée au Ring of Kerry, une route partant de Killarney et faisant tout le tour de la péninsule d’Iveragh. Nous nous émerveillons de la vue sur la péninsule de Dingle depuis les hauteurs de la plage de Rossbeigh puis nous partons à la découverte d’un petit port à Kells Bay, il y a des fuchsias partout, tellement que les gens en font des haies.
Des haies de fuchsias ! j’ai jamais vu ça…

fuschia, rossbeig beach et kells bay

Après Cahersiveen, nous prenons la direction de Valentia island et nous tombons dans le piège d’un panneau indiquant de superbes falaises, c’est en fait un panneau publicitaire et la place de parking est payante… petit filou.
C’est pas grave, il doit y en avoir plein des falaises de toute façon, on continue sur une petite route qui s’élève à 10% et on ce retrouve à un point de vue balayé par les vents, en sortant prendre quelques photos j’ai peur que la portière ne s’envole. De l’autre coté, la route plonge avec le même angle vers une petite crique, bizarrement la vitesse est toujours limitée à 80km/h, les épingles à cheveux un peu plus bas me disent d’y aller un peu moins vite, je choisi d’écouter les épingles à cheveux…
Ensuite, la route continue de serpenter de petites plages de sables blanc en grandes plaines ou paissent des vaches et de falaises en villages, on fini par retourner à la route principale et on ce dirige vers Waterville, ville de villégiature de Charlie Chaplin, puis vers Ladie’s view offrant une vue imprenable sur les lacs de Killarney. Là, je comprend pourquoi la reine Victoria, un beau jour de 1861, autorise ses dames de compagnie à venir admirer la vue avec elle, baptisant ainsi ce lieu.
Le tour devait durer 4h, on en auras mis 7…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

waterville, ladie's view et ring of kerry

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A Dingle, il parait que le propriétaire du Grapevine Hostel est un vrai Leprechaun, en fait  il s’appelle Johnny et il est anglais, mais il a du lutin la facétie et un goût immodéré pour la fête. Dans le salon, la cheminée nous réchauffe le corps et la voix d’un californien jouant de la guitare nous réchauffe le cœur, tout les clients de l’hostel sont là, discutent, écoutent… jusqu’à ce que johnny le lutin décide qu’il est temps de nous faire découvrir les pubs de la ville. Le premier, le Fox John’s est à moitié une quincaillerie, ce qui est pratique si tu a besoin d’un marteau à 21h, ou si l’excuse que tu donne à ta femme est que tu a besoin d’aller acheter des outils…

J’y boit ma première Guinness. Et, conseillée par un irlandais, je ne pose mes lèvres sur la pinte qu’après avoir attendue que la cascade de fines bulles blanche s’estompe, dans les règles de l’art.
La mousse à un goût de Bailey’s. Un enchantement.

péninsule de Dingle

Le Fox John’s a fermé, nous voilà maintenant dans un pub un peu plus classique, les musiciens s’installent dans un coin, quelques personnes jouent au billard, j’aime cette atmosphère tamisée et ses belles boiseries, les pubs sont des œuvres d’art à eux tout seul. Pour l’instant tout est relativement calme, mais d’ici quelques instant, dès les premières notes jouées, l’ambiance seras tout autre.

Le reste est un peu flou, apprentissage de la danse irlandaise, irish cofee, demande en mariage par un vieil irlandais (fort sympathique, j’aurais du accepter), Guinness encore, puis smithwick’s, reprises d’edith piaf et de charles Aznavour, valse, danse en ligne, alcool renversé, rencontres, joie, promenade sur les quais sous la pluie, chant en cœur des 2 seules françaises de l’assemblée, « emmmmennez-moi au bout de la teeeerre !! ».
Non en fait ne nous amenez nulle part, on est bien là.

Sunrise_Ireland_Dingle

Pour découvrir la deuxième partie du road trip en Irlande, c’est par Ici.

logovoyage

Advertisements

18 réflexions sur “Ireland Road Trip #1 – Errances, bruyères et Leprechauns

  1. Yeaaaah ! Trop bien ! Ca fait un moment que j’attendais tes photos 😀 Ravie de voir que tu as beaucoup aimé ! Tes photos sont très jolies, ça me donne envie de faire aussi un petit road trip comme ça (le jour où j’aurai le permis -_-).
    Bisous

    • Merci, je suis contente qu’elles te plaisent et surtout qu’elles te donnent envie de tenter l’aventure ! (Si jamais tu a besoin d’un chauffeur, je suis là ! ^^)
      Bisous

  2. Moi qui rêve de me promener dans les terres perdues de l’irlande, voilà un article qui me dit que le jour où je vais pouvoir me rendre là bas, je ne vais pas être déçue
    Merci pour ce petit moment de rêves -:)
    Evelyne

  3. Hello ! C’est marrant qu’on publie un article sur notre voyage le même jour 🙂 ! Jolies photos en tout cas, je jalouse surtout celle des Cliffs of Moher, j’y étais à 11H et avec le soleil dans l’objectif cela n’a rien donné ! J’ai pris plaisir à lire ton article, cela m’a replongé dans mon voyage ! Kiissssss

    • Ah, j’ai eue de la chance, c’est quasiment la seule potable ! Il y avait tellement de vent qu’il était impossible de tenir l’appareil photo droit ! ^^
      Ravie que mon article te plaise ! Bisous, bisous

  4. Tes photos et ton descriptif donnent vraiment envie de s’y rendre ! je n’ai jamais été mais cela me tente !
    par contre je crois que tu as écris « comté » au lieu de « contrée » en parlant du seigneur des anneaux ^^’

    bonne soirée 🙂

    • ouf, j’ai eue un doute l’espace d’un instant !! ^^

      Si je t’ai donnée l’envie d’y aller, alors j’ai fait mon job comme il faut ! 🙂 Merci pour ton retour !
      Bonne soirée à toi aussi, bisous !

    • Merci beaucoup !! 😀
      C’était un voyage d’automne, en septembre, d’autres articles arrivent : le Connemara, les slieve leagues, le Donegal, l’Irlande du nord, Dublin… (et même des saumons!) C’est qu’il y en a des choses à voir en Irlande !! 😉
      Merci pour votre passage, à bientôt !
      🙂

  5. Pingback: Irish soda bread ♣ | Swan 'N Fit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s